Bientôt au septième mois de grossesse, Samira pourrait être expulsée au Maroc le 1er mai. Elle lance un appel: “Aidez-moi à avoir cet enfant et à lui donner une vie joyeuse”

Samira a peur, pour elle et pour son enfant. Détenue depuis janvier en centre fermé, elle va bientôt entamer son septième mois de grossesse. Elle croyait trouver un refuge en Belgique après avoir fui une histoire d’abus au Maroc: la Belgique l’a plongée dans un cauchemar. Les violences qu’elle a subies dans le passé lui ont laissé de lourdes séquelles psychologiques: la Belgique l’a traumatisée une seconde fois. Cela ne nous étonne pas. La Belgique, comme le reste de l’Union européenne, laisse mourir des milliers de personnes à ses frontières sans même faire semblant de vouloir trouver une solution. Cela ne nous étonne pas mais cela nous révolte. 

Pour la troisième fois depuis le début de sa détention, Samira a reçu un avis d’expulsion. Elle pourrait être rapatriée au Maroc ce vendredi 1er mai. Voici son appel:

“Aidez-moi s'il vous plaît, parce que le 1 mai j'aurai le prochain vol mais je ne peux pas rentrer à Maroc, où je risque de mourir. J'ai eu une vie difficile. J'ai subi des violences sexuelles quand j'avais 16 ans. Après j'ai perdu 4 enfants à cause d'un mari violent qui me battait quand j'étais enceinte et il a gardé le seul fils que j'ai eu. Je suis seule, malade, je ne mange pas bien et je dors mal et la police m'a enlevé tout.

Aidez-moi à avoir cet enfant et à lui donner une vie joyeuse. Aidez-moi à trouver mes droits. Je n'ai fait rien. Je pensais qu’une femme enceinte pouvait trouver justice en Europe, mais je cherche encore la loi, la justice et la pitié…”.

Des lois injustes et aucune pitié: voici ce que réserve aujourd’hui l’Europe aux “survivants de la Méditerranée”.

Nous demandons la libération immédiate de Samira ainsi qu'un examen complet et indépendant de son état de santé et de celui de son enfant. 

Pour soutenir Samira, protestez auprès des responsables!

F. Roosemont
Directeur de l’Office des Etrangers
Bur_Presse@dofi.fgov.be
T 02 793 80 31 (NL – EN) – 02 793 80 30 (FR), Fax 02 274 66 40

Charles Michel
Premier Ministre
Tél: 02 501 02 11 Fax: 02 512 69 52
e-mail: info@premier.fed.be

Jan Jambon
Vice Premier Ministre et Ministre de l’IntérieurTél: 02 504 85 13
email: secretariaat.kabinet@ibz.fgov.be

Theo Francken
Secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration
Tél: 02 206 14 21 -
theo.francken@n-va.be
kab.francken@ibz.fgov.be

Personne n'est illégal!