Hier, jeudi 2 mars, nous avons appris la mort d'un homme originaire d'Azerbaidjan, détenu au centre fermé pour étrangers de Vottem. D'après les informations dont nous disposons, il est arrivé il y a trois jours à Vottem, venant d'un autre centre fermé. Il y a deux jours, il a voulu se mutiler, ne supportant pas cette détention. La réponse à cette situation de détresse , et alors qu'il était blessé, a été de le mettre en isolement au cachot. C'est dans ce cachot qu'il a été découvert, mort, hier matin.

Voici le message de détenus reçu par Getting The Voice Out : 
 
"Il faut faire quelques chose Madame avec vos politiques de merde"

"Un homme a perdu sa vie avec vos politiques de merde madame"

"On est pas des animaux Mada
me"
 
"Ils vont continuer à tuer comme ça ?"

"Vous allez bouger quand vous les Belges ? Combien de morts faudra-t-il ?"

Nous, les soutiens des collectifs de sans-papiers, réfugié.e.s, migrant.e.s, ... appelons à nous rassembler (avec ou sans papiers) massivement ce samedi 4 mars à 16h00 Place De La Monnaie (en même temps qu'un rassemblement à Vottem) afin de dénoncer publiquement la politique migratoire meurtrière de Francken, Jambon et Michel !

Les centres fermés sont des prisons pour étrangers qui n'ont commis aucun crime. Ce n'est pas la 1ère fois qu'une personne meurt en centre fermé (ou pendant son expulsion). Nous le refusons !

La page du rassemblement sur Facebook
Communiqué du CRACPE