Steenrock 2014

 

NON À L’ENFERMEMENT DES ENFANTS AU 127BIS
NON À LA DÉTENTION ADMINISTRATIVE DES ÉTRANGERS
NON À L’EUROPE FORTERESSE

Communiqué de presse

Ce dimanche 26 octobrede nombreuses associations, des citoyennes et des citoyens, se rassembleront devant le centre fermé 127 bis de Steenokkerzeel pour exprimer leur solidarité avec les personnes détenues et réagir avec fermeté aux propos du nouveau Secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration Theo Francken, qui envisage d’enfermer des mineurs dans ce centre.

Faut-il rappeler que la détention d’enfants migrants – encore pratiquée dans plus de soixante pays​ dans le monde​ – est une grave violation des droits les plus élémentaires des mineurs, aux lourdes conséquences psychiques et physiques?

Faut-il rappeler qu’en 2008 un tribunal d’opinion a condamné la Belgique pour la détention de mineurs dans les centres fermés? Ou l’histoire de Tabita, cette petite Congolaise de 5 ans expulsée par la Belgique en 2002 après deux mois de détention? Détention qui valut d’ailleurs à la Belgique l’une de ses nombreuses condamnations par la Cour européenne des Droits de l’Homme.

Aucun autre être humain, mineur ou adulte, ne doit être privé de sa liberté pour le simple fait d’être né ailleurs et de ne pas avoir de papiers. Migrer n’est pas un délit. Nous dénonçons l’Europe forteresse qui construit des murs et multiplie ces lieux de non-droit que sont les centres de rétention pour étrangers.

Malgré le souhait des gouvernements européens de garder dans l’ombre leurs machines à expulser, inhumaines et inutiles, de plus en plus de personnes sont conscientes de ce qui se passe au-delà de ces barbelés. Abus, violences, pressions psychologiques, manque d’assistance légale: dans toute l’Union européenne, associations et collectifs recueillent des témoignages et apportent leur soutien aux détenu.e.s.

Ce dimanche se termine Mos Maioru​m​, l’opération contre l’immigration dite “illégale”. Cependant, les contrôles et les arrestations de sans-papiers sont quotidiens, en Belgique comme ailleurs. Des arrestations comme celle de A., un Afghan qui, en vertu du règlement Dublin, subira sa deuxième tentative d’expulsion ce lundi 27 octobre vers la Bulgarie, pays où les droits des demandeurs et des demandeuses d’asile sont régulièrement bafoués.

Pour toutes ces raisons, dimanche 26 octobre nous serons nombreuses et nombreux à manifester devant le 127bis.

✯ Départ à 13h30 à vélo sous les Arcades du Cinquantenaire.

✯ Ou rendez-vous à 14h30 directement à Steenokkerzeel devant les grilles du 127bis. 

Retrouvez l’appel signé par plus de 80 associations et personnalités du monde académique et juridique ou actives dans les secteurs du social et de la jeunesse.

Page Facebook de l'action.

Contact presse
0496 40 33 09