Aujourd'hui une nouvelle tragédie s'est consommée au large des côtes italiennes. L'émotion ne saurait faire oublier que la cause de ces morts, ce ne sont pas les trafiquants d'êtres humains mais bien les lois européennes en matière d'asile et d'immigration. 

Tandis que les ONG appellent les gouvernements européens à assurer un accueil digne de ce nom aux personnes en fuite de leurs pays, à Bruxelles des réfugiés afghans sont passés à l'action. Depuis des mois, ils se battent contre le traitement inhumain et illégitime qui leur est réservé par les autorités belges: expulsion de demandeurs d'asile vers un pays en guerre, familles encouragées à choisir le "retour volontaire", évacuations à répétition des immeubles où ces personnes se réfugient pour ne pas se retrouver à la rue, femmes et enfants victimes de gaz lacrymogènes et de jets d'eau. 

Ce mouvement est soutenu par un nombre croissant de citoyens et d'associations.

Demain à 12h30 les Afghans se rendront au 16 rue de la Loi pour être reçus par le premier ministre belge Elio Di Rupo. Ils demandent:

- La libération des 45 personnes qui ont été arrêtées pendant la manifestation de mercredi dernier et qui sont en centre fermé

- Un moratoire sur les expulsions vers l'Afghanistan

- Une régularisation qui leur permette de séjourner et travailler en Belgique 

Rejoignons-les pour une grande manifestation de soutien!

D'ici là, vous pouvez envoyer à Elio Di Rupo un message de protestation, signer la pétition ou diffuser l'info parmi vos contacts.

Sur Facebook

Site 450 Afghans sans statut!

En images.

Article en anglais: "Afghan refugee resistance in Belgium" 

 

Contact: Samir Hamdard

0486 91 35 10

samirhamdard@yahoo.com 

Oscar: 0496 40 33 09