A4_B_dunmurlautre_CRER

Ce vendredi 12/11 eu lieu la projection du film D'un mur à l'autre du belge Patrick Jean (2008). De Berlin à Melilla, il parcourt l'Europe et croque des portraits touchants d'immigré-e-s qui, pour des raisons diverses, ont atterri chez nous. Souvent parce que ces personnes n'ont pas eu d'autre choix, parfois un peu par hasard, toujours en gardant la blessure ouverte d'une vie précédente de laquelle elles se sont arrachées. Pas de commentaires de la part du cinéaste, mais une oreille respectueuse, qui laisse la place aux récits de vie de ces hommes et femmes, aujourd'hui citoyens de l'Europe.

Le débat qui suivit cette projection, intitulé de façon délibérément provocante "Expulsé c'est gagné", fut animé par deux bénévoles de la CRER, qui ont posé une série de questions au public pour qu'un débat s'en suive:

1-Peut-on accueillir toute la misère du monde chez nous? Avec 6000 personnes à la rue, nous sommes arrivés à une crise de l'accueil: la Belgique a-t-elle atteint les limites de sa capacité d'accueil? Faut-il fermer les frontières?
2-Qu'est-ce que l'intégration? Les immigrés doivent-ils s'intégrer? Quel est l'objet de l'intégration?
3-L'intégration est-elle la même pour tous? Pourquoi fait-on une différence entre celle d'un immigré marocain et d'un immigré italien? Est-ce dû à un certain racisme belge? Ou à un fossé culturel entre des cultures trop éloignées?
4-N'y a-t-il pas une contradiction dans le discours libéral dans le fait de limiter l'immigration des personnes physiques tout en développant des politiques agressives pour la libre circulation des personnes morales?

Les différents avis, commentaires ou témoignages recueillis dans le public furent ensuite analysés ou recadrés par trois invités spécialistes de la question migratoire, à savoir:
-Nouria Ouali, sociologue au centre de recherche METICES du l'ULB
-Selma Benkhelifa, avocate spécialiste en droit des étrangers
-Oscar Flores, fondateur et coordinateur de la CRER