Notre manif au congrès du SPa a Anvers

CRER - janvier 2007

anvers
   
Suite a notre manifestation en face du siège du parti socialite francophone le 22 dernier, nous avons mobilisé nos troupes, avec l'Udep Bxl. et manifesté lors du congrès du SPa a Anvers ce samedi 27.
   
Au près du PS nous avons eu une  réponse a nos demandes, le président du parti Elio Di Rupo nous a envoyé une lettre avec la position de son parti et les engagements qu'il prend pour la régularisation des sans papiers lors des prochaines élections législatives. Cette lettre sera etudiée par la délégation présente ce jour là et diffusée à nos partenaires. Un rendez vous avec le chef du parti socialiste a été pris pour rediscuter de la question.
   
Avec le SPa notre participation était différente.On a loué un car pour partir a Anvers avec les sans papiers de Bruxelles, l'objectif etait de soutenir l'Udep Anvers et l'Udep Gand, et  BASTA, organisateurs de l'action. On est arrivé dans une  salle très grande avec des personnes en train de bire et de manger. Après un moment de repérages des lieux, nous avons ouvert nos calicots et commencé à chanter et crier pour la régularisation, nous avons crié très fort pour que tout les militants du SPa a l'intérieur nous entendent.
   
Au mème moment les soutiens et sans papiers flamands ont négocié pour prendre la parole devant la salle du congrès, ils ont expliqué qu'on était là pour que le SPa prenne un engagement clair pour soutenir la régularisation des sans papiers. Après notre intervention, le président du parti Johan Vandelanotte a repondu :
   
1- le SP-a a une position claire, qui est écrit dans leur texte du congrès
2- pendant les négociations autour de la nouvelle loi sur le droit d'asile, le PS et le SP-a ont essayé d'ajouter des critères pour la régularisation, mais ils n'ont pas réussi car le VLD a bloqué tout.
3-  il est sûr que la discussion sur la régularisation n'est pas encore close, car le problème reste, donc le dossier va certainement apparaître dans les négociations pendant la formation du nouveau gouvernement.
   
On peut dire que nos efforts n'étaient pas  vains, que la reprise de la mobilisation a Bruxelles et partout en belgique est un des éléments nécessaires pour nous faire entendre et revendiquer nos droits.
   
Aujourd hui on peut affirmer que la régularisaton des sans papiers est une réalité.A chaque renconte avec un parti politique, ils nous disent qu'ils sont d'accord pour régulariser les sans papiers,

mais lequelles ?

sur base de quels critères ? 

Quand ?

Il faut continuer à se battre pour que TOUS les sans papiers rentrent dans les critères, pourque TOUS les sans papiers aient une chance de vivre dignement !!
   
La régularisation est acquise,
à conditions que tous soient régularisés et pas un quota définit par notre ministre de l'intérieur.

En avant pour une vie tranquille, pour une vie digne, pour la liberté !!!
LA LUTTE CONTINUE !!